Depuis jeudi, on a remarqué des perturbations sur le réseau internet. Ainsi, beaucoup d’internautes se sont orientés vers un système de connexion spécifique : VPN.

Appelé virtual private network, VPN est un protocole très usité dans les régions où internet est largement restreint (Corée du Nord, Chine…). Il instaure une passerelle virtuelle entre le réseau local et les serveurs externes. Alors, l’internaute navigue mieux et avec sécurité.

En Algérie, VPN permet de surpasser les restrictions imposées par Algérie Télécom en fournissant des adresses IP servant à accéder à tous les sites. Alors, comment se connecter à un VPN ? C’est une démarche très simple. Il existe actuellement des logiciels VPN (gratuits ou payants) permettant de créer une liaison virtuelle. Vous en trouverez de nombreux sur http://meilleur-vpn.net en ligne.

Dans la catégorie des logiciels gratuits, il y a par exemple CyberGhost et Betternet. Ce sont des logiciels légers (5.70 et 16.44 Mo) qui n’alourdissent pas l’ordinateur. Ils mettent en place un réseau virtuel en fournissant des adresses IP différentes à l’utilisateur. À l’usage, il faut d’abord éteindre le modem pour actualiser l’adresse IP. Puis, on installe le logiciel VPN. Ensuite, on autorise le logiciel à mettre en place une passerelle virtuelle. Le logiciel va donc se mettre en route systématiquement avec son propre réseau. Après la création du réseau privé, une note ‘connecté’ apparait et on peut naviguer librement. En plus du contournement des censures, VPN favorise également une excellente vitesse de téléchargement.

Toutefois, les logiciels VPN présentent aussi quelques inconvénients. D’abord, les logiciels gratuits sont vulnérables et peuvent être soumis à des attaques de malwares. Pour certains VPN, ils favorisent même le transit de virus. Aussi, la connexion avec les VPN gratuits peut être instable. À certains moments, il est possible que le logiciel se déconnecte automatiquement. Pour se reconnecter, on doit redemander des adresses IP et concevoir de nouveaux ‘tunnels’.