De nombreux constructeurs automobiles, y compris Ford, commencent à solliciter le nouveau modèle économique, appelé mobilité intermodale. Cette innovation permet de se déplacer dans les zones urbaines et extra-urbaines. À part Ford, il y a aussi Tesla, Apple, Google, Uber ou Zipcar qui sont sur cette révolution correspondant à l’univers automobile. Ces entreprises de la Silicon Valley s’interrogent sur la possibilité de vendre encore des voitures dans vingt ans. Ford, même avec ses 112 ans d’existence, cherche encore à accroître ses expériences pour une nouvelle mobilité, même jusqu’à mettre de côté la voiture.

Du changement dans l’organisation

Wall Street Journal a affirmé qu’une réorganisation au niveau du organigramme interne dans le but d’accroître et de renforcer l’équipe de la Direction de la Stratégie de Ford. De ce fait, une collaboration entre le directeur financier de Ford Crédit depuis 2011, Michael Seneski et l’ancien banquier d’investissement, John Casesa, vise le développement de nouveaux modèles d’affaires. Le concept, tournant autour de la haute technologie, regroupe des analystes et des stratèges d’entreprise. L’équipe sera sus la direction de John Casesa.

 

Michael Seneski a travaillé chez Ford depuis des années. Même qu’il a participé à l’acquisition d’un prêt de 5,9 milliards de dollars auprès du Département de l’Énergie. Un prêt qui a sauvé Ford sur la période 2008-2009 lors de l’effondrement du secteur automobile aux États-Unis.

Ford sait déjà que des changements vont se faire dans le secteur automobile. Pendant le dernier Web Summit à Dublin, Bill Ford Junior, le président de Ford a affirmé que son groupe va prioriser les nouveaux modèles économiques.

À Francisco, pendant le grand raout annuel que Ford a organisé, Mark Fields, président exécutif de la firme était très enthousiaste sur les programmes de tests sur leur nouveau concept de voitures. Un nouveau concept qui permet aux nouveaux propriétaires d’une voiture Ford de louer leur véhicule à des particuliers. Cela implique un remboursement partiel du prêt que Ford a attribué lors de l’achat du véhicule.

Wall Street Journal explique que de nombreux constructeurs, comme General Motors, cherchent aussi de nouvelles solutions de mobilité qui ressemblent à celles de Ford. Aussi, d’autres constructeurs BMW, Audi et Daimler ont déjà mis en place le service de cartographie pour les GPS, le Nokia Here.